Cardiomyopathie: symptômes, traitement et causes

Julien Boulard

La cardiomyopathie est une maladie qui implique un muscle cardiaque affaibli. Cette condition rend difficile pour le cœur de pomper le sang dans tout le corps.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), la cardiomyopathie peut se produire dans autant que 1 personne sur 500, mais il n'est souvent pas diagnostiqué. La cardiomyopathie peut se développer avec le temps, ou une personne peut avoir la maladie dès la naissance.

Continuez à lire pour en savoir plus sur la cardiomyopathie, y compris ses symptômes, ses causes et son traitement.

Il existe quelques types de cardiomyopathie, notamment les suivantes:

Dilaté

Partager sur Pinterest
Une personne atteinte de cardiomyopathie peut souffrir d'essoufflement et de palpitations cardiaques.

La cardiomyopathie dilatée est la forme la plus courante de la maladie. Elle survient généralement chez les adultes âgés de 20 et 60 ans.

La maladie débute souvent dans le ventricule gauche, mais elle peut éventuellement affecter également le ventricule droit.

La cardiomyopathie dilatée peut également affecter la structure et la fonction des oreillettes.

Hypertrophique

La cardiomyopathie hypertrophique est une maladie génétique dans laquelle se produit une croissance anormale des fibres musculaires cardiaques, conduisant à l'épaississement ou à «l'hypertrophie» de ces fibres. L'épaississement rend les cavités cardiaques rigides et affecte la circulation sanguine. Il peut également augmenter le risque de perturbations électriques, appelées arythmies.

Selon le Fondation de cardiomyopathie pour enfants, c'est la deuxième forme de cardiomyopathie la plus courante chez les enfants. Chez environ un tiers des enfants atteints, le diagnostic survient avant l'âge de 1 an.

Contraignant

La cardiomyopathie restrictive se produit lorsque les tissus des ventricules deviennent rigides et ne peuvent pas se remplir correctement de sang. À terme, cela peut entraîner une insuffisance cardiaque. Il est plus commun chez les personnes âgées et peuvent résulter de conditions d'infiltration – celles impliquant l'accumulation de substances anormales dans les tissus corporels – telles que l'amylose.

Arythmogène

Dans la cardiomyopathie arythmogène, les tissus fibreux et graisseux remplacent les tissus sains du ventricule droit, ce qui peut provoquer des rythmes cardiaques irréguliers. Dans certains cas, ce processus peut également se produire dans le ventricule gauche.

Selon des recherches dans la revue Recherche sur la circulation, la cardiomyopathie arythmogène augmente le risque de mort cardiaque subite, en particulier chez les jeunes et les athlètes. Il s'agit d'une maladie génétique héréditaire.

En savoir plus sur certains autres types de maladies cardiaques ici.

Dans certains cas, généralement bénins, il n'y a aucun symptôme de cardiomyopathie.

Cependant, à mesure que la maladie progresse, une personne peut ressentir les symptômes suivants avec différents degrés de gravité:

  • fatigue
  • essoufflement
  • gonflement des jambes et des chevilles
  • Palpitations cardiaques
  • vertiges
  • évanouissement

La cause de la cardiomyopathie n'est pas toujours claire, mais il existe certains facteurs de risque connus.

Par exemple, des conditions qui provoquent une inflammation ou des lésions cardiaques peuvent augmenter le risque de cardiomyopathie pour une personne.

L'insuffisance cardiaque, qui peut survenir à la suite d'une crise cardiaque ou d'autres conditions, peut également provoquer une cardiomyopathie.

Les facteurs de risque supplémentaires comprennent:

Les médecins effectueront un examen physique et des tests de diagnostic pour confirmer la cardiomyopathie.

Ils sont susceptibles d'utiliser un ou plusieurs des tests de diagnostic suivants:

  • Radiographie pulmonaire: Une radiographie pulmonaire permet de déterminer si le cœur s'est agrandi, ce qui est un signe de certaines conditions de santé.
  • Électrocardiogramme (ECG): Un électrocardiogramme mesure l'activité électrique du cœur, y compris la vitesse à laquelle il bat. Il montre également si le rythme cardiaque est régulier ou anormal.
  • Échocardiogramme: Un écho utilise des ondes sonores pour créer une image en mouvement du cœur. Il montre la forme et la taille du cœur.
  • Cathétérisme cardiaque: Un cathétérisme vérifie le flux sanguin à travers les cavités cardiaques.

L'intention du traitement de cardiomyopathie est de contrôler les symptômes, de ralentir la progression de la maladie et de prévenir la mort cardiaque subite. Le type de traitement peut dépendre de la sévérité des symptômes et de la forme de cardiomyopathie.

Habituellement, le traitement comprend une combinaison des éléments suivants:

Changements de style de vie

Les changements de style de vie peuvent aider à réduire la gravité des conditions qui peuvent avoir conduit à une cardiomyopathie. Des habitudes de vie plus saines peuvent également ralentir la progression de la maladie.

Les changements de style de vie peuvent inclure le fait de suivre un régime alimentaire sain, ce qui implique de limiter la consommation de gras trans, de gras saturés, de sucre ajouté et de sel.

Lisez environ 16 aliments pour un cœur sain ici.

Gérer le stress, arrêter de fumer et rester physiquement actif sont également bénéfiques pour les personnes atteintes de cardiomyopathie.

La quantité et l'intensité de l'activité physique bénéfique peuvent varier. Il est essentiel de discuter des programmes d'exercice avec un médecin ou un autre professionnel de la santé avant d'en commencer un.

Médicaments

Habituellement, les médicaments font partie d'un plan de traitement de la cardiomyopathie. Certains types de médicaments que les médecins peuvent prescrire comprennent:

  • Bêta-bloquants: Les bêta-bloquants ralentissent la fréquence cardiaque, ce qui signifie que le cœur doit travailler moins dur.
  • Anticoagulants: Les anticoagulants aident à réduire le risque de développement de caillots sanguins.
  • Diurétiques: Les diurétiques éliminent l'excès de liquide du corps. Ce liquide peut s'accumuler lorsque le cœur ne pompe pas efficacement.
  • Médicaments contre l'hypertension: Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA), les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine et les inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine-néprilysine aident à abaisser la tension artérielle et à interrompre les récepteurs du stress qui s'activent chez les personnes atteintes de cardiomyopathie.
  • Antiarythmiques: Les antiarythmiques sont des médicaments qui préviennent les rythmes cardiaques anormaux.

Dispositifs implantés

Le traitement peut également inclure différents types de dispositifs implantés. L'appareil spécifique dépend des symptômes. Les dispositifs implantés comprennent:

  • Stimulateur cardiaque: Après son implantation chirurgicale sous la peau près de la poitrine, un stimulateur cardiaque délivre des impulsions électriques au cœur, le faisant battre à un rythme normal.
  • Cardioverter-défibrillateur implantable: Cet appareil délivre également un choc électrique au cœur lorsqu'il détecte un rythme cardiaque anormal, potentiellement instable. L'impulsion électrique ramène le rythme cardiaque à la normale.
  • Dispositif d'assistance au ventricule gauche (LVAD): Le LVAD aide le cœur à pomper le sang dans tout le corps. Lorsque la cardiomyopathie a gravement affaibli le cœur, cet appareil est utile pendant qu'une personne attend une transplantation cardiaque.
  • Dispositif de resynchronisation cardiaque: Ce dispositif implanté aide à coordonner les contractions des ventricules gauche et droit du cœur pour améliorer la fonction cardiaque.

Chirurgie

Lorsque les symptômes sont graves, la chirurgie peut être une option. Certaines procédures chirurgicales possibles pour la cardiomyopathie comprennent:

Myectomie septale

Cette chirurgie traite la cardiomyopathie hypertrophique avec obstruction de la circulation sanguine. Il s'agit de retirer une partie du septum qui fait saillie dans le ventricule gauche. Le retrait du tissu épaissi améliore le flux sanguin hors du cœur.

Transplantation cardiaque

Les personnes atteintes de certaines formes de cardiomyopathie avec une insuffisance cardiaque avancée peuvent être éligibles à une transplantation cardiaque. Cependant, une transplantation cardiaque est un processus extensif pour lequel tout le monde ne se qualifie pas.

La cardiomyopathie est une maladie grave qui nécessite un traitement.

Sans traitement, la maladie peut progresser et devenir mortelle.

Toute personne qui a de solides antécédents familiaux de cardiomyopathie ou qui présente un ou plusieurs des symptômes de cette maladie devrait consulter un médecin. Un diagnostic plus précoce peut améliorer les perspectives d'une personne.

La cardiomyopathie est une maladie qui implique l'affaiblissement du muscle cardiaque.

Il existe différentes formes de cardiomyopathie, y compris la cardiomyopathie dilatée, qui est la plus courante.

Le traitement de la cardiomyopathie dépend de l'étendue des symptômes, ainsi que de la forme de la maladie.

Le traitement consiste généralement en des changements de style de vie et des médicaments. Un traitement supplémentaire dans les cas plus graves peut inclure des dispositifs implantés ou une intervention chirurgicale.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Quelle est la nouvelle normalité?

Une analyse récente des tendances de la température suggère que la température moyenne du corps humain a baissé depuis le 19e siècle en raison de changements physiologiques. Les auteurs de la nouvelle étude mettent également en évidence les causes potentielles de ces altérations. Partager sur PinterestDe nouvelles recherches suggèrent que […]
femme vérifiant sa température